Atelier créatif # 1

Le premier atelier portait sur l’emballage de La Rotonde lui-même. Il s’est tenu du 20 au 24 février 2012 à la Rotonde, avec la participation d’étudiants des établissements supérieurs stéphanois (12 étudiants ICM 3e année de l’École des Mines, option Matériaux et Mécanique, module "ecoconception", 9 étudiants de l’École supérieure d’Art et de Design de Saint-Étienne, et quelques étudiants venus ponctuellement en soutien de l’École nationale supérieure d’Architecture de Saint-Étienne).



Partant des technologies disponibles mettant en œuvre des membranes techniques dans le bâtiment, d’une phase préalable d’observation et d’évaluation de la performance énergétique du bâtiment de la Rotonde et d’un travail de maquettage, l’objectif fut d’aboutir en une semaine à un concept viable d’habillage de la Rotonde par des membranes techniques.
Suite à ce travail d’exploration, la faisabilité de ce concept sera démontrée par un travail de conception plus avancé, pour une réalisation pendant la Biennale. Cette conception sera confiée à une agence d’architectes professionnelle, qui reprendra les idées fortes ayant émergé durant l’atelier créatif. Le projet global sera celui qui sera proposé à la réalisation pour la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne 2013.

Plusieurs intervenants ont animé ce workshop : David Delafosse (EMSE), Jean-François Bassereau (EMSE, Arts Décoratifs Paris), Peter Michael Schultes et Othmar Eipeltauer (Experimonde, Montpellier et Autriche), Noémie Bonnet-Saint-Georges (ESADSE), Philippe Quinton (Université Stendhal - Grenoble), Gaël Guilloux (Designer, Lyon), Jonathan Villot (EMSE), Dominique Vigier (ENSASE), Carole Montagnier (architecte indépendante).
La méthodologie de créativité employée est celle développée par Jenny Faucheu et David Delafosse de l’École des mines.




DÉROULÉ DE L’ATELIER CRÉATIF
Lundi 20 février : Présentation des participants, intervention de Jean-François Bassereau autour de l’imaginaire de l’emballage, trois groupes créatifs se sont constitués en début avec à chaque fois au moins un étudiant d’art, un de design et un ingénieur, permettant de réfléchir de manière générale, vivante, contradictoire et constructive sur le projet.
Mardi 21 février : Division des trois groupes créatifs en 6 groupes de travail, avec toujours un mélange ENSMSE / ESADSE.
Mercredi 22 février : interventions de Peter-Michael Schultes et Othmar Eipeltauer sur des exemples concrets de réalisation d’architectures textiles. Intervention de Michaël Nafack et Charles Karayan, élèves ingénieurs de l’EMSE qui ont travaillé sur le bilan énergiétique de La Rotonde. Les six groupes de travail se remettent en place avec les nouvelles données, plus techniques : discussions, recherches de solutions concrètes, apparition de formes, début de maquettes.
Jeudi 23 février : dernier jour de réflexion et concrétisation des projets de chaque groupe, mise en place de maquettes et panneaux de présentation.
Vendredi 24 février : restitution des travaux.


LES PROJETS
Projet 1 / Structure triangle

Le projet se concentre sur le toit de la Rotonde par une architecture qui surélève le toit. La structure est formée de triangles s’ouvrant et se refermant ponctuellement de façon mécanique. Elle peut être manœuvrée par chacun pour moduler l’aspect du toit et apporter air et lumière selon les besoins.
Le projet prévoit de faire déposer le toit existant pour le remplacer par une membrane transparente ou un PTFE présentant de bonnes caractéristiques d’isolation, de protection aux UV et est recyclable facilement. Les triangles se relèvent par groupes de 2 et sont indépendants des autres.
Sur les mur, proposition d’une peau textile translucide jusqu’au sol, permettant de deviner l’architecture de la rotonde, la dissimulant tout en laissant deviner le bâtiment, elle permet aussi une isolation thermique et laisse passer une lumière diffuse à l’intérieur.

Projet 2 / Rotomorphose
Projet en 2 partie distinctes : une première événementielle, l’autre plus durable.
1. L’idée est de partir de l’histoire de la passementerie à Saint-Étienne et de la haute couture, d’habiller La Rotonde, lui donner une seconde peau spectaculaire pour attirer le regard. La Rotonde est entièrement recouverte d’une membrane tenue et soulevée par des ballons permettant de transformer la peau à volonté.
Afin d’être aussi visible de jour comme de nuit, les ballons se gonflent, s’éclairent et se colorent à volonté grâce à une table multimédia, tactile et interactive située à l’intérieur sur laquelle les visiteurs peuvent jouer des partitions de formes, de couleurs et de lumières.

2. La première idée visait à avoir un impact événementiel avec une enveloppe très visible et originale, la seconde est une proposition post-Biennale de Design plus discrète, gardant l’idée des ballons mais suivant l’architecture du bâtiment. Une proposition plus durable car proposant une enveloppe isolante constituée de boudins d’air, bulles pvc, venant envelopper La Rotonde en spirale sur le toit et en boudins verticaux sur la façade du bâtiment, tenus par un filet élastique qui les emprisonne.

Projet 3 / Rotonde végétale

Une vague végétale partant du toit avec une base thermique en sable au pied de La Rotonde, le toit végétal ayant des propriétés d’isolation : protection anti-UV et intempéries. Les plantes seraient résistantes à l’été comme en hiver, nécessitant peu d’entretien.

Pour habiller le reste du bâtiment, une membrane transparente sur la structure et autour des fenêtres serait posée. Sur les pourtours, volonté de réhabiliter le portail donnant sur le boulevard, avec un rabaissement de la butte et la création d’un escalier ou d’un ascenseur pour un accès direct à La Rotonde.

Projet 4 / Voiles d’histoire

L’idée est de créer un mouvement pour attirer le visiteur donnant à voir l’histoire du bâtiment de 1973 à demain, les panneaux s’élevant graduellement au fil de l’histoire. Le projet s’étend au pourtour grâce à la réhabilitation de l’entrée sur le cours Fauriel, avec un déménagement de la bute et des arbres de l’autre côté de La Rotonde pour lui donner plus de visibilité tout en gardant l’espace vert.
Les panneaux sont réalisés avec une membrane translucide imprimée de photos historiques et actuelles. Afin de palier à un problème de résistance au vent, la membrane montant au-dessus du toit serait percée pour laisser le vent passer sans l’arrêter.

Projet 5 / Toboggan

Avec la volonté de donner du mouvement à La Rotonde, de montrer à l’extérieur la vitalité qu’il existe à l’intérieur de la structure, de solliciter le regard, il s’agirait d’envelopper le bâtiment d’un drapé en forme de toboggan. Voir La Rotonde comme un fruit dont la peau s’enlève et s’enroule tout en la révélant, tout en la protégeant.
L’ ampleur du projet peut être variable et peut empiéter sur l’extérieur. Il est possible de pré-fabriquer les éléments.

Afin de répondre au besoins d’isolation du bâtiment, une membrane transparente viendrait se fixer entre les creux laissés par la peau. C’est un projet multipliable, modulable, montable et démontable.

Projet 6 / Rubans

Projet d’emballer La Rotonde, en créant un lien entre extérieur et intérieur grâce aux rubans.
Une membrane transparente en PVC (pour un usage temporaire) vient envelopper le bâtiment, il s’agit d’une membrane flottante, c’est-à-dire que de l’air passe entre la membrane et le bâtiment, pouvant être plus ou moins gonflé, donnant un effet de respiration et d’ampleur. L’air serait apporté grâce à la création d’un puis canadien permettant une température constante de 15° autour de La Rotonde.
- La membrane est tenue et contenue par des rubans de couleur, le ruban faisant référence à l’histoire des passementier à Saint-Étienne.
- Lorsque la membrane se gonfle, elle met les rubans sous tension et se déforme.
A l’intérieur se crée une continuité avec l’extérieur par l’installation de rubans, donnant un côté ludique et coloré. Le public peut jouer avec ces rubans par le biais de manivelles, permettant de les faire tourner, ces rubans symbolisant les liens sociaux.

CCSTI La Rotonde - École Nationale Supérieure des Mines de St-Étienne • 158 cours fauriel 42023 St-Étienne
plan d'accès - 04 77 42 02 78 accueil@ccsti-larotonde.com    
Espace privé | réalisé par Pixelsmill & 642