Le projet Fibonacci

Le projet européen Fibonacci, une reconnaissance pour Saint-Étienne et sa métropole, centre européen pour l’enseignement des sciences.

Le projet Fibonacci fait suite au projet Pollen d’éveil des plus jeunes aux sciences. Coordonné par La Main à la Pâte, initiative lancé par le prix Nobel Georges Charpak récemment disparu, il est soutenu par le programme Science et Société de la commission européenne, et rassemble, depuis janvier 2010 et pour une durée de 38 mois, 60 établissements d’enseignement supérieur de plus de 25 pays européens et un total d’environ 2500 enseignants et 45000 élèves d’école primaire et de collège à travers l’Europe.

Le principal objectif du projet FIBONACCI est de concevoir, mettre en œuvre et tester une stratégie de dissémination d’un enseignement des sciences et des mathématiques basé sur l’investigation, en s’appuyant sur des centres de référence, dont le centre pilote de Saint-Etienne. Les centres de référence ont été choisis au sein des villes des réseaux Pollen (www.pollen-europa.net) et Sinus, reconnus comme des programmes de référence dans le Rapport Rocard sur l’enseignement des sciences (Science Education Now). Ces centres répartis dans 12 pays d’Europe proposent aux autres partenaires du projet un modèle de développement de cet enseignement s’appuyant sur un dispositif de formation, un accompagnement des enseignants, un équipement des classes et une implication des acteurs locaux, a ?n de favoriser la diffusion des meilleures pratiques en Europe.

Afin de disséminer les bonnes pratiques et établir quelles sont les modalités de transferts les plus pertinentes et efficaces, chaque centre de référence est jumelé à deux autres centres, un centre intermédiaire et un centre débutant qu’il doit faire monter en compétence et en expertise par le biais de visites de terrain, de tutorat et de formation.

La dernière année du projet, le nombre de centres de référence sera ainsi doublé et 24 nouveaux centres seront alors associés au réseau. Le projet sera jalonné par des séminaires transversaux et par 2 grandes conférences européennes. Une évaluation permanente et extérieure permettra d’ébaucher une méthodologie et un modèle de transfert à plus grande échelle.

Le dispositif local

A Saint-Etienne, le dispositif mis en place dans le cadre du projet européen Pollen se poursuit avec le projet Fibonacci. Il vise à développer et pérenniser l’enseignement des sciences par l’investigation dans les écoles primaires (maternelles et élémentaires).

Ce dispositif comprend plusieurs aspects :

  • la formation des enseignants, via des animations pédagogiques proposées par l’Inspection Académique,
  • une aide pédagogique et matérielle (modules pédagogiques et mallettes de matériel correspondant, accompagnement des enseignants par des conseillers sciences)
  • un accompagnement scientifique des enseignants dans les classes par des étudiants scientifiques (élèves ingénieurs de l’école des mines, doctorants et stagiaires de l’école Polytechnique) dans le cadre du programme national ASTEP (Accompagnement Scientifique et Technologique à l’Ecole Primaire)

    Site officiel du projet Fibonacci

    http://fibonacci.uni-bayreuth.de/ho...

    _

CCSTI La Rotonde - École Nationale Supérieure des Mines de St-Étienne • 158 cours fauriel 42023 St-Étienne
plan d'accès - 04 77 42 02 78 accueil@ccsti-larotonde.com    
Espace privé | réalisé par Pixelsmill & 642